© S. Ferrer

Exploration des fonds marins en SeaScooter

L’équipe de l’Office de Tourisme a voulu tester cette nouvelle activité proposée à Argelès-sur-Mer et le résultat est sans appel : On a adoré !

Il faut dire que toutes les conditions sont réunies pour vivre une belle expérience.
D’abord le lieu… à Argelès-sur-Mer, il y a une vaste plage de 7 km, mais aussi de magnifiques criques, et c’est dans les sublimes criques de Porteils que nous avons testé le scooter sous-marin.

Qu’est-ce qu’un seacooter ?

Il s’agit d’un engin constitué d’un moteur électrique et d’une hélice. Cet appareil permet de tracter un plongeur qui se tient simplement aux poignées. Le principe est le même que le jet-ski à la différence que le seascooter est immergé dans l’eau.
Le scooter sous-marin est de plus en plus utilisé en snorkeling (Palmes-Masque-Tuba) pour se déplacer plus loin et plus vite sans effort.

En mode balade ou en mode sport..

Nous sommes accueillis à la base nautique pour un petit brief avant de nous jeter à l’eau.
Deux modèles de seascooter nous sont proposés, un modèle coloris jaune/noir plutôt adaptée à la balade, mais disposant tout de même de 3 vitesses et un modèle plus petit et plus puissant (surtout lorsqu’on combine deux turbines entre-elles) pour des sensations fortes.
Curieux et motivés, nous testerons les deux modèles.

Bon à savoir, le modèle le plus puissant ne flotte pas.. On le recommande donc aux bons nageurs

On s’équipe ensuite d’une combinaison (nous sommes au mois de juin et l’eau est encore un peu fraîche), d’une paire de palmes, d’un masque, d’un tuba, et d’une simple ceinture sur laquelle on vient fixer une corde reliée à un drapeau pour signaler notre présence en surface.
Justin, notre guide, nous explique le maniement de l’appareil, et ça se résume en deux boutons : un bouton « on/off » et un bouton pour sélectionner les vitesses.

Un sentiment incroyable de liberté

Nous voilà prêts à explorer les fonds sous-marins et impatients de tester la machine.
On se glisse dans l’eau avec précaution et c’est parti pour les premiers tours d’hélice en surface.
On constate tout de suite que l’activité est très ludique, on se prend rapidement au jeu et les sourires se dessinent sur nos visages. On dirait que tout à coups l’espace à explorer est doublé, voir triplé ! On sillonne la zone sur, et bientôt sous, l’eau avec un plaisir non dissimulé. Cet engin est réellement le compagnon idéal pour l’exploration des fonds marins. On nage librement, les yeux écarquillés face à la beauté du site.

Qui peut pratiquer le seascooter ?

Débutants ou amateurs de sensations fortes, tout dépend du modèle et de la puissance choisie.
Pour pratiquer le seascooter il faut être à l’aise avec l’utilisation des Palmes-Masque-Tuba, et bien entendu aimer plonger la tête sous l’eau !
Mais pas besoin d’être un expert, les scooters sous-marins ne sont plus réservés qu’aux plongeurs expérimentés, ces engins sont aujourd’hui très faciles à prendre en main.

Comment pratiquer le seascooter ?

C’est très simple, il suffit de sélectionner une vitesse (lente, rapide, très rapide), de s’agripper aux poignées et d’appuyer sur la gâchette pour avancer. Lorsqu’on lâche la gâchette, l’hélice s’arrête de tourner. Certains modèles flottent à la surface ou coule à l’arrêt (information importante à se faire préciser avant de partir en balade).
La position est également essentielle afin de préserver votre vitesse.
Aves le plaisir vient bientôt la confiance, et nous voilà de plus en plus à l’aise avec l’engin. On décide donc de tester le modèle à deux turbines combinées.
Avec ce propulseur sous-marin plus puissant on se prendrait presque pour le légendaire James Bond.
On tournoie dans les eaux, on accélère et on se faufile au milieu de la faune et la flore sous-marine.
C modèle propose d’autres sensations que la découverte. Il est tellement puissant qu’il procure des sensations de vitesse incroyable sous l’eau, un bon moyen de dépasser ces limites et de faire monter l’adrénaline.

On est séduit…

Ce petit engin est vraiment formidable. Véritable support pour se déplacer plus loin et plus vite sans effort, il offre tout le loisir de visiter les plus beaux sites de plongée. Idéal pour les débutants qui n’ont pas encore beaucoup d’expérience en plongée sous-marine ou pour ceux qui pratiquent l’apnée et les passionnés de plongée en général, le scooter sous-marin séduit.
Avec le SeaScooter, on peut explorer, en une excursion, bien plus de zone sur un site qu’avec la force des jambes et des palmes.
A nous l’accès aux parties de site encore inexplorés et aux lieux sous-marins secrets !

Nos suggestions